Dépannage des défaillances courantes des presses plieuses à commande numérique : Une analyse d'expert

Dernière mise à jour :
24 août 2023

Table des matières

Êtes-vous fatigué de faire face à des défauts frustrants dans votre presse plieuse à commande numérique ?

Vous trouvez-vous constamment en train de dépanner et d'essayer de résoudre des problèmes liés à une lente montée en pression, à un bruit excessif de la pompe à huile ou à un vérin qui vibre lors d'une descente lente ?

Ne cherchez pas plus loin que ce guide complet de dépannage des défaillances courantes des presses plieuses à commande numérique.

De l'identification des causes profondes du problème à la mise en œuvre de solutions pratiques, cet article couvre tous les aspects de la question.

Que vous soyez un professionnel chevronné ou un débutant, vous trouverez des informations précieuses et des conseils pratiques pour vous aider à obtenir votre presse plieuse et fonctionne à nouveau sans heurts.

Alors, asseyez-vous, détendez-vous et plongez dans le monde du dépannage des presses plieuses à commande numérique.

1. Bruit excessif de la pompe à huile (chauffe trop rapide) et endommagement de la pompe à huile.

1. Fuite dans la conduite d'aspiration de l'huile ou faible niveau de liquide dans le réservoir entraînant l'aspiration d'air par la pompe à huile.

2. Basse température de l'huile et viscosité élevée, d'où une grande résistance à l'aspiration de l'huile.

3. Blocage du filtre de l'orifice d'aspiration, huile sale.

4. Dommages à la pompe dus à une mauvaise installation ou à des chocs.

5. Problème d'installation de l'accouplement, tel qu'un serrage axial excessif, un désalignement de l'arbre du moteur par rapport à l'arbre de la pompe.

6. Longue durée de fonctionnement en marche arrière ou absence d'huile lors des essais de la pompe après l'installation.

7. Blocage du filtre de sortie haute pression ou débit non conforme à la norme.

8. Défaut d'aspiration de la pompe à huile (présence d'huile, mais présence d'air à l'orifice d'aspiration de la pompe).

9. S'il s'agit d'une pompe à piston, il se peut que le réglage de la hauteur de la canalisation de l'orifice de retour d'huile soit trop bas.

10. S'il s'agit d'une pompe à huile HOEBIGER, elle peut nécessiter une mise à l'air libre.

11. Température élevée de l'huile entraînant une réduction de la viscosité (dans les 60°C).

12. L'huile hydraulique contenant de l'eau peut bloquer et endommager l'élément filtrant haute pression.

2. Pas de pression dans le système ou impossibilité de faire monter la pression.

1. Mauvais sens de la pompe à huile ou endommagement de la pompe à huile.

2. Vérifier si le manomètre est endommagé.

3. S'il y a un signal électrique dans la vanne de régulation de pression ou si la vanne est bloquée.

4. Blocage ou coincement de la valve d'insertion de pression, incapacité à sceller l'huile.

5. Le robinet de remplissage est bloqué (le vérin ne descend pas lentement).

6. L'amplificateur de compensation est réglé trop petit.

7. La pression ne peut atteindre qu'une certaine valeur. Utiliser une méthode directe de 24V pour déterminer s'il y a un problème avec la valve ou la pompe à huile.

3. Montée en pression lente (système hydraulique REXROTH).

1. L'orifice d'amortissement au niveau de l'orifice X de la soupape de pression peut être obstrué ;

2. La valve d'insertion de la valve de pression peut ne pas fonctionner correctement.

3. Problèmes électriques possibles : tester l'électrovanne de pression avec une tension continue de 24 V ou utiliser un objet pour pousser le tiroir de l'électrovanne de pression.

4. Vérifier si le filtre à huile haute pression est obstrué.

4. Il y a un bruit d'impact pendant la descente rapide.

1. Le bruit d'impact peut être causé par des plaques de rail de guidage mal fixées.

2. La position de la bande noire de l'échelle du réseau peut ne pas être correcte.

3. La valeur de réglage du paramètre de retard avant la descente rapide peut être trop faible.

5. Le bélier n'a pas d'action de descente rapide.

1. S'il y a un signal électrique dans la valve de descente rapide ou si elle est bloquée.

2. Vérifier s'il y a un signal électrique dans le distributeur proportionnel électromagnétique ou si le tiroir ne bouge pas ou est bloqué (vérifier la tension de retour).

3. La connexion mécanique peut être trop serrée, par exemple la plaque du rail de guidage ou le cylindre à huile.

4. Le robinet de remplissage est fermé et ne peut pas être ouvert, ce qui empêche l'aspiration de l'huile.

5. Problème de l'échelle des réseaux.

6. Si la pédale est intacte, vérifier le câblage.

7. Lorsque la valve de descente lente est alimentée, la valve de remplissage est fermée et l'huile ne peut pas être aspirée dans la chambre supérieure.

6. Le temps d'arrêt au point de conversion de la vitesse du vérin est trop long.

1. De l'air peut être aspiré dans la chambre supérieure du cylindre à huile, ce qui entraîne une longue période de montée en pression (fuite dans la canalisation d'auto-amorçage).

2. Le débit de la vanne de remplissage ou de la canalisation d'auto-amorçage peut être trop faible, ou la vitesse de descente du coulisseau est trop rapide, ce qui entraîne une aspiration par le vide.

3. Le robinet de remplissage n'est pas complètement fermé, de sorte que la pression de la chambre supérieure diminue lentement.

4. Lorsque la valve de descente lente est alimentée, la valve de remplissage est fermée et l'huile ne peut pas être aspirée dans la chambre supérieure.

5. La position médiane incorrecte de la soupape proportionnelle entraîne des ouvertures différentes et un mouvement asynchrone.

6. Essayez de réduire la vitesse de descente rapide pour voir s'il y a une pause.

7. L'importance de la pression de descente rapide a un effet sur la fermeture de la soupape de remplissage. Exclure la pression de descente rapide.

8. Réglage du paramètre de pression pendant la phase de temporisation avant l'alimentation de travail.

9. Le trou d'amortissement dans le circuit de commande de la vanne de remplissage peut être trop petit, ce qui entraîne une différence de pression.

10. Paramètres du système CNC (délai avant la descente lente).

11. Paramètres du système CNC (réduction du paramètre de gain avant la descente lente).

7. Le bélier n'a pas d'action de descente lente.

1. S'il y a un signal électrique dans la vanne d'inversion proportionnelle électromagnétique ou si le tiroir ne bouge pas ou est bloqué.

2. Le système ne peut pas monter en pression.

3. La soupape de remplissage peut être bloquée ou la bague d'étanchéité de la soupape de remplissage peut ne pas être étanche.

4. S'il y a un signal électrique dans la valve de descente lente ou si elle est bloquée.

5. La contre-pression peut être trop élevée, ou la pression de descente lente peut être trop faible.

8. Le bélier vibre, oscille ou fait du bruit pendant la descente lente.

1. L'huile sous pression évacuée du cylindre contient des bulles.

2. La force de frottement du rail de guidage du coulisseau est trop importante ou il n'y a pas d'huile de lubrification.

3. L'écart entre les surfaces de contact des plaques du rail de guidage est trop important ou irrégulier.

4. Le cadre ou la table de travail ne peuvent pas être réglés horizontalement.

5. La vanne d'équilibrage peut être bloquée.

6. Vérifier si la vanne de descente rapide est sous tension et ouverte.

7. Paramètres du système CNC (gain) ou réglage de la vitesse d'avance de travail trop élevée.

8. La soupape de contre-pression peut être desserrée, ce qui entraîne une résistance différente des deux côtés.

9. Vérifier si la bobine de la soupape proportionnelle électromagnétique présente un biais et si le signal de position médiane de la soupape proportionnelle est correct.

10. Le signal de la servovanne proportionnelle est-il perturbé ? Vérifier de la même manière que ci-dessus.

11. Le joint d'étanchéité du cylindre peut serrer la tige du piston, ce qui entraîne une forte résistance (essayez d'utiliser des joints d'étanchéité durs en PTFE).

12. La rondelle sphérique de la grille n'est pas installée et le mouvement du coulisseau n'est pas régulier. Il peut également y avoir un problème au niveau de la ligne de communication de la grille.

13. La courbe de pression est incorrecte et la pression est insuffisante pendant l'alimentation de travail.

14. Le joint torique d'étanchéité à la pression de la soupape de remplissage produit une petite fuite.

9. Déviation synchrone importante lors d'une descente lente.

1. Défaillance du système de détection synchrone (échelle du réseau).

2. Vanne d'inversion directionnelle proportionnelle.

3. Fuite de la valve de descente rapide.

4. Différence de contre-pression importante entre les deux côtés.

5. La température de l'huile est trop basse.

6. Fuite d'huile entre les chambres supérieure et inférieure du cylindre.

7. Paramètres du système CNC.

10. Le bélier oscille ou tremble lorsqu'il maintient la pression au point mort bas pendant une descente lente.

1. Il peut y avoir un problème avec l'échelle du réseau.

2. L'huile sous pression évacuée du cylindre contient des bulles.

3. La vanne d'équilibrage peut être bloquée.

4. Paramètres du système CNC (gain).

5. Problèmes de soupape de contre-pression, avec une résistance différente des deux côtés.

6. Problèmes avec la vanne proportionnelle électromagnétique : la position médiane peut ne pas être correcte.

7. Les boulons qui fixent le cylindre à huile peuvent être desserrés, ce qui provoque des secousses au point mort bas, une hauteur inégale, des angles de flexion imprécis et des bruits pendant la flexion.

11. Le bélier n'a pas d'action de retour ou le retour est très lent.

1. Vérifier si la vanne d'inversion proportionnelle électromagnétique a un effet inverseur et si elle est endommagée.

2. Si le système a accumulé de la pression ou si la pression de retour est trop faible.

3. L'un des robinets de remplissage peut être bloqué ou ne pas être complètement ouvert.

4. Lorsque la vanne de descente lente est alimentée, la fermeture de la vanne de remplissage empêche un retour rapide.

5. Système CNC : l'angle de programmation peut être trop petit, incapable d'atteindre le point mort bas de la programmation du pliage.

6. Réglage des paramètres du système CNC.

7. Détérioration de la grille ou problèmes de câbles.

8. Vérifier si la pression du système augmente lentement.

12. Le bélier vibre ou tremble pendant le retour.

1. La pression de retour peut être trop élevée ou trop basse.

2. Paramètres du système ou des modules PLC et DM02.

3. La bobine de la soupape proportionnelle présente-t-elle une déviation ?

13. Le coulisseau se déplace vers le bas (jusqu'au point mort supérieur).

1. Réglage de la soupape de contre-pression.

2. Fuite de la soupape de contre-pression ou de la soupape de descente rapide.

3. Fuite d'huile entre les chambres supérieure et inférieure du cylindre.

4. Déviation de la vanne proportionnelle.

5. La stabilité de la bague d'étanchéité n'est pas suffisante, et lorsqu'elle se déforme, le vérin descend.

6. Pour déterminer la cause du mouvement vers le bas, retirer la soupape proportionnelle et observer si de l'huile sort de la sortie d'huile de la chambre inférieure.

14. Erreur d'angle de flexion importante.

1. Vérifier si le cylindre de compensation présente une déviation importante et ne peut pas revenir complètement à la position zéro.

2. Vérifier si la cale de serrage rapide est desserrée.

3. Vérifier si le point mort bas varie au cours de chaque pliage.

4. Vérifier si l'installation de l'unité de couronnement est standard, si les trous de vis sont alignés.

5. Changements dans la plaque elle-même (épaisseur, matériau, contrainte).

6. Vérifier si l'échelle de la grille est desserrée.

7. Précision du positionnement : la valeur de décalage du zéro de la vanne proportionnelle est-elle appropriée et peut-elle atteindre le point mort bas pour le positionnement, ce qui empêche le retour.

15. Erreur de rectitude de flexion importante.

1. Vérifier si le cylindre de compensation a une déflexion appropriée pour compenser.

2. Vérifier si la cale de serrage rapide est desserrée.

3. Vérifier si les surfaces horizontales et verticales de fixation du moule sur le coulisseau sont déformées.

4. Vérifier si les moules supérieur et inférieur sont déformés ;

5. Changements dans la plaque elle-même (épaisseur, matériau, contrainte).

6. Vérifier si la table de travail inférieure (plaque neutre) est déformée.

16. Fuite d'huile hydraulique ou rupture de flexible hydraulique.

1. Vérifier si l'installation du tuyau hydraulique répond aux exigences (longueur d'extension, diamètre du tuyau, épaisseur de la paroi, manchon de serrage, écrou trop serré ou desserré, rayon de courbure, etc.)

2. Vérifier si le tuyau hydraulique présente des chocs ou des vibrations.

3. Vérifier si le pipeline interfère avec d'autres objets et s'il entre en collision avec eux.

4. La canalisation peut ne pas être équipée d'un collier de fixation.

17. Précautions pour l'installation et l'entretien des systèmes hydrauliques :

1. Les soupapes scellées à la peinture ne doivent pas être démontées ou réglées par elles-mêmes.

2. Une fois que la soupape a été nettoyée et qu'elle fonctionne normalement, l'huile neuve doit être remplacée immédiatement et le réservoir d'huile doit être nettoyé.

3. La pompe à huile ne doit pas être soumise à des coups ou à des chocs pendant l'installation, et elle doit être remplie d'huile avant d'être testée.

4. Lors de l'installation de chaque vanne, seul le corps de la vanne peut être déplacé et il ne doit pas toucher d'électrovanne.

18. Analyse commune des défauts dans l'arrêt du matériel arrière.

1. La butée arrière du matériau ne peut pas se déplacer :

Vérifier si le conducteur dispose d'une alarme

Vérifier les interrupteurs de fin de course de chaque axe

Vérifier la fiabilité des connecteurs

2. Alarme conducteur

3. Le fonctionnement des axes X et R est instable en cas de secousses.

4. Changements dans la précision du positionnement :

Problèmes mécaniques (vérifier s'il y a du jeu ou des chocs)

Problèmes électriques (positionnement unidirectionnel, réglage des paramètres)

Vérifier si la roue de serrage ou l'écrou de raccordement de la vis est desserré.

5. Alarme de surcharge : vérifiez si la vis à billes peut tourner en douceur, les billes d'acier risquent d'être endommagées.

6. Alarme conducteur axe R 16 → mauvais ressort à gaz

7. Alarme axe Z1, Z2 22 → remplacer le câble du codeur

8. Alarme 38 → connexion lâche dans le câblage

9. Le servomoteur fait du bruit : les réglages de gain sont trop élevés.

Demande de devis gratuit
Formulaire de contact

Derniers messages
Restez au courant des nouveautés et des contenus passionnants sur divers sujets, y compris des conseils utiles.
Parler à un expert
Nous contacter
Nos ingénieurs commerciaux sont à votre disposition pour répondre à toutes vos questions et vous fournir rapidement un devis adapté à vos besoins.

Demande de devis gratuit

Formulaire de contact

Obtenir un devis gratuit
Vous recevrez une réponse d'un expert dans les 24 heures.
Formulaire de contact