Qualité, fiabilité et performance - au rendez-vous
[email protected]
Artizono

Dispositifs et équipements essentiels d'assistance au soudage

Dernière mise à jour :
24 avril 2024
Partagez vos appréciations :

Table des matières

Les équipements auxiliaires de soudage comprennent un large éventail de contenus, en plus des outils de levage de soudage, des équipements de levage et de transport, des tampons de flux, des dispositifs de récupération et de distribution de flux, et des dispositifs de traitement du fil, des machines à biseauter, des machines à nettoyer les racines, des outils de meulage, des équipements de ventilation, et divers équipements de protection sont tous considérés comme des équipements auxiliaires de soudage.

Toutefois, certains équipements auxiliaires ne sont pas exclusivement destinés au soudage et seront abordés dans d'autres chapitres, de sorte que seuls les équipements directement liés sont présentés ici.

I. Outils de levage pour le soudage

Dans la production de structures soudées, il est souvent nécessaire de soulever et de transporter différentes plaques, profils et composants de soudage entre différents postes, et parfois les pièces doivent être retournées, positionnées, dispersées ou concentrées en fonction des exigences technologiques.

L'utilisation d'outils de levage correspondant à la forme de la section transversale de la pièce joue un rôle important dans l'amélioration de l'efficacité du transport, l'économie de temps de travail, la réduction de l'intensité des opérations de groupage et l'assurance d'une production sûre.

Les outils de levage pour le soudage d'assemblages peuvent être divisés en outils de levage mécaniques, outils de levage magnétiques et outils de levage sous vide en fonction de leurs principes de fonctionnement.

1. Outils de levage mécaniques

La figure 3-94 représente un appareil de levage principalement utilisé pour le levage horizontal de plaques. Les appareils sont utilisés par paires et, selon les spécifications, chaque paire peut soulever entre 1000 et 8000 kg. L'ensemble du dispositif se compose de griffes de levage, de plaques de pression, de goupilles et d'œillets de levage. Lorsque quatre appareils sont installés côte à côte sur un palonnier longitudinal au moyen de chaînes, ils peuvent être utilisés pour soulever des plaques plus longues et plus minces, ainsi que des sections cylindriques, des caissons et d'autres composants structurels.

Pour garantir une utilisation sûre de l'appareil de levage, un essai de surcharge doit être effectué avant l'utilisation. La surcharge est fixée à 25% de la charge nominale et doit durer 10 minutes. Après déchargement, l'appareil ne doit présenter aucune déformation résiduelle, microfissure ou fissure avant de pouvoir être utilisé.

Figure 3-94 Dispositif de levage des plaques horizontales
Figure 3-94 Dispositif de levage des plaques horizontales

1-Pince de levage
2-Plaque de pression
3, 5 Rondelle
4, 6 broches
7-Onglet de levage
8-Nut

La figure 3-95 représente un appareil de levage de poutre pesant 20 kg et ayant une capacité de levage de 2000 kg. Ce type d'appareil est souvent utilisé pour le levage de poutres en I, de poutres en T et de poutres en caisson. Sa principale caractéristique est que les mâchoires de serrage peuvent s'ouvrir et se fermer automatiquement sous le poids du crochet de levage, ce qui permet de saisir et de dégager facilement la pièce, simplifiant ainsi l'opération de levage.

Figure 3-95 Outil de levage de poutre
Figure 3-95 Outil de levage de poutre

1-Griffe droite
Plaque d'arbre 2-Stop
3-boulons
4, 6, 13 axes
Griffe 5 gauche
7, 12 Rondelle
8-Plaque de connexion
9-Nut
10 broches
11-Pulley
Corde à 14 fils

2. Outil de levage magnétique

Dans les outils de levage magnétiques, il existe des outils de levage à aimant permanent, des outils de levage électromagnétiques et des outils de levage combinés permanents-électromagnétiques. L'outil de levage combiné permanent-électromagnétique se compose d'un aimant permanent et d'un électro-aimant, l'aimant permanent attirant la pièce et l'électro-aimant changeant de polarité pour renforcer ou affaiblir la force magnétique.

La figure 3-96 montre les formes structurelles de plusieurs outils de levage combinés de type permanent-électromagnétique.

Figure 3-96 Outil de levage électromagnétique permanent
Figure 3-96 Outil de levage électromagnétique permanent

a) Modèle YMW12-5010T
b) Modèle YMW24-15035L
c) Modèle YMW04-30

Le principe de fonctionnement de l'outil de levage combiné permanent-électromagnétique est le suivant : lors du contact initial entre l'outil de levage et la pièce, l'électro-aimant est alimenté et sa polarité est alignée sur celle de l'aimant permanent afin d'augmenter la force d'adhérence, ce qui permet de fixer fermement la pièce à l'outil de levage, puis le courant est coupé, ce qui permet de compter uniquement sur l'aimant permanent pour attirer la pièce ; lorsqu'il est nécessaire de décharger, le courant est inversé vers l'électro-aimant afin d'opposer la polarité de l'aimant permanent, ce qui neutralise la force magnétique de l'aimant permanent et permet un déchargement rapide.

Les avantages de ce type d'outil de levage sont les suivants : premièrement, il est sûr et fiable, il n'y a pas lieu de s'inquiéter de la chute de la pièce en raison de coupures de courant et d'autres défaillances électriques entraînant des accidents personnels et matériels ; deuxièmement, il est économe en énergie, avec un temps de mise sous tension court et une faible consommation d'électricité, ce qui en fait un outil de levage de sécurité efficace sur le plan énergétique.

Il convient de noter que les outils de levage magnétiques ne conviennent qu'aux matériaux ferromagnétiques et ne peuvent pas être utilisés pour soulever du cuivre, de l'aluminium, de l'acier inoxydable austénitique et d'autres matériaux non ferromagnétiques.

3. Outil de levage sous vide

La figure 3-97 représente un outil de levage par le vide, composé d'une ventouse 1, d'une lampe d'éclairage 2, d'un cadre de levage 3, d'une tuyauterie 4, d'une vanne d'inversion 5 et d'un distributeur 6. En fonctionnement, il s'appuie sur une pompe à vide pour aspirer la ventouse et attirer la pièce à soulever 7. En raison de la faible force d'aspiration, il est principalement utilisé pour soulever des plaques minces légères à surface plane.

Figure 3-97 Outil de levage à vide
Figure 3-97 Outil de levage à vide

1-Tasse d'aspiration 2-Lampe d'éclairage 3-Cadre de levage 4-Tuyauterie 5-Vanne de renversement 6-Distributeur 7-Pièce à usiner

II. Équipements de levage et de transport

Outre les outils de levage pour le soudage mentionnés ci-dessus, les équipements de levage et de transport essentiels dans l'atelier de production de structures de soudage comprennent des équipements de transport au sol tels que des chariots élévateurs, des véhicules de transport électriques, des transpalettes manuels, des plates-formes électriques et des dispositifs à coussin d'air ; les équipements de levage comprennent des ponts roulants, des portiques, des grues à flèche et des grues suspendues ; dans la production de masse de produits, des convoyeurs sont souvent nécessaires pour effectuer une production spécialisée de manière rythmée.

Les formes de transport comprennent le type de suspension, le type de rouleau, le type de chariot, le type de marche, le type de courroie de transmission, le type de chariot et le type de plaque, etc. La figure 3-98 est un schéma d'une grue suspendue à un rail.

Le rail de ce type de grue est fixé sur la charpente du toit du bâtiment de l'usine, et les roues de translation de levage sont disposées symétriquement sur les deux branches sous l'aile de la poutre en I. Lorsque la distance de déplacement est inférieure à 40 m, l'alimentation électrique est généralement assurée par un câble flexible, et la grue est commandée par un ouvrier au sol à l'aide du contrôleur 2.

Figure 3-98 Schéma d'une grue suspendue à un seul rail
Figure 3-98 Schéma d'une grue suspendue à un seul rail

1-Moteur électrique mobile
2-contrôleurs
Chariot 3 pièces
4-pièces
5-cages
6 broches
7-Goupille fixe
8-Palan électrique
9 pistes

La sélection des équipements de levage et de transport dans l'atelier de soudage dépend du volume de transport, de la distance de transport et de l'itinéraire, de la vitesse de transport et du degré d'automatisation, du poids des composants individuels et structurels, du mode de transmission et de la productivité de l'équipement.

III. Machine à décalaminer les fils

Pendant le soudage, la porosité est souvent causée par l'huile et la rouille. Il est donc nécessaire d'éliminer l'huile anti-broderie et la rouille du fil de soudure avant le soudage pour diverses méthodes de soudage automatique. Pour améliorer l'efficacité de l'élimination de la rouille et de l'huile et réduire l'intensité de la main-d'œuvre, il existe en Chine des fabricants d'équipements spécialisés qui produisent des machines de décalaminage.

IV. Plaque de flux

Le tampon de flux, également connu sous le nom de dispositif de formation du cordon de soudure, utilise une certaine épaisseur de couche de flux comme dispositif de soutien pour l'arrière du cordon de soudure pendant le soudage à l'arc submergé, afin d'éviter les brûlures ou de former l'arrière du cordon. Il existe de nombreuses formes structurelles de flux ; certaines sont fabriquées par les unités de production elles-mêmes, tandis que d'autres sont produites et fournies par des usines professionnelles.

1. Tampon de flux pour le soudage de cordons longitudinaux

(1) Membrane en caoutchouc

Comme le montre la figure 3-99, lorsque de l'air comprimé est introduit dans la chambre 5, la membrane en caoutchouc 3 se gonfle vers le haut, poussant le flux 1 vers l'arrière de l'élément soudé pour le soutenir. L'avantage de cette plaque de fondant est sa structure simple et sa facilité d'utilisation.

Figure 3-99 Tampon de flux à membrane en caoutchouc
Figure 3-99 Tampon de flux à membrane en caoutchouc

1-Flux
2 Plaque de recouvrement
Membrane en caoutchouc (3)
4-boulons
5-Chambre

Sa partie active a une largeur de 300 mm et une longueur de 2 m. Une longueur excessive peut entraîner une répartition inégale de la pression sur le diaphragme en caoutchouc. Une longueur excessive peut entraîner une répartition inégale de la pression sur le diaphragme en caoutchouc, ce qui se traduit par une pression insuffisante à l'extrémité de la plaque de fondant, qui ne parvient pas à soutenir le bain de fusion, provoquant l'écoulement du fer fondu vers le bas et sa combustion. Ce type de flux est généralement utilisé pour le soudage de longs joints longitudinaux.

(2) Tampon de flux à joint longitudinal de type tuyau

Comme le montre la figure 3-100, pendant le fonctionnement, la rainure du flux est d'abord soutenue sous le cordon de soudure par le cylindre, et lorsque l'air comprimé gonfle le tuyau 3, il presse le flux 1 contre l'élément soudé, le faisant adhérer étroitement à l'arrière du cordon de soudure. L'avantage de ce type de patin de flux est qu'il assure une répartition uniforme de la pression, qu'il permet de façonner l'arrière du cordon de soudure et qu'il convient au soudage de longs cordons longitudinaux.

Figure 3-100 Tampon de flux à joint longitudinal de type tuyau
Figure 3-100 Tampon de flux à joint longitudinal de type tuyau

1-Flux
2-Canvas
3-Tuyau gonflable
4 cylindres
Rainure 5-Flux

Le tampon flux de type tuyau est souvent utilisé en combinaison avec un mécanisme de serrage électromagnétique pour former un dispositif de soudage spécialisé pour l'assemblage de plaques planes. La figure 3-101 montre un dispositif de soudage électromagnétique à tuyau entièrement fonctionnel et mobile latéralement. Ce dispositif peut être utilisé pour assembler de grandes plaques plates, par exemple avant de rouler les réservoirs des wagons-citernes, pour assembler des ponts de bateaux et des panneaux de ponts.

Figure 3-101 Tampon de flux de type électromagnétique à tuyau
Figure 3-101 Tampon de flux de type électromagnétique à tuyau

1 chariot
2, 8-Rouleau de support
Auge en toile à 3 flux
4 tiges de poussée
5-Noyau de l'électro-aimant
6-Bobine électromagnétique
Boîtier à 7 bobines
9-Faisceau croisé
10, 11, 12-Tuyaux (ф50 à ф65mm)

La longueur des joints longitudinaux soudables peut atteindre 10 mètres. L'ensemble du dispositif est supporté par deux chariots, qui peuvent se déplacer latéralement le long d'un rail en acier de 6 m de diamètre pour permettre le soudage de joints longitudinaux à différentes positions.

Le réglage latéral du cordon de soudure est assuré par le chariot ; lorsque les rouleaux de support 2, 8 sont soulevés par l'air comprimé entrant dans le tuyau 10, la plaque d'acier plate peut être réglée de manière appropriée longitudinalement et latéralement ; réglage approprié de la position du cordon ; après avoir déterminé la position du cordon, il est fixé à l'aide d'un électro-aimant (aspiration non inférieure à 20kN/m 2 ), et de l'air comprimé est envoyé dans le tuyau 12 pour presser le flux sur l'élément soudé, ce qui permet de réaliser un soudage longitudinal.

La figure 3-102 montre un fondant de type tuyau utilisé pour le soudage du joint longitudinal interne d'un cylindre de grand diamètre. Sa caractéristique est d'utiliser le tuyau 6 pour gonfler et presser le corps de la rainure 5 vers la pièce à souder, puis de gonfler le tuyau 3 pour presser le flux vers la pièce à souder, en assurant une pression suffisante du flux tout en évitant qu'il ne se répande.

Figure 3-102 Coussinet de flux pour le joint longitudinal interne de la bouteille
Figure 3-102 Coussinet de flux pour le joint longitudinal interne de la bouteille

1-Roue en acier
2 chariots
3, 6 tuyaux
4 rainures pour les toiles
5-Corps à rainures en acier

2. Tampon de flux pour le soudage du joint circonférentiel interne de la bouteille

Les types les plus courants sont les disques et les bandes transporteuses.

(1) Plaque de flux à joint circonférentiel de type disque

Sa structure est illustrée à la figure 3-103. Le processus de travail consiste à aligner le disque rempli de flux sur le cordon de soudure, à le presser contre l'élément soudé à l'aide d'un cylindre 4. Pendant le soudage, le plateau tournant tourne autour de son axe principal avec la rotation du cylindre en raison de la friction, délivrant continuellement du flux sur la trajectoire de la soudure. Ce type de plaque de flux a une structure simple et est facile à utiliser. L'inconvénient est que le flux a tendance à se disperser lorsque le plateau tournant tourne, ce qui nécessite un réapprovisionnement manuel constant.

Figure 3-103 Tampon de flux à disque
Figure 3-103 Tampon de flux à disque

1-Courroie en caoutchouc 2-Flux 3-Roulements 4-Cylindre

La figure 3-104 montre un tampon de flux à gorge annulaire, dont le principe de fonctionnement est le même que celui décrit ci-dessus, à la différence que le disque 3 est équipé d'une gorge annulaire élastique 6, remplie de flux, pressée vers la pièce soudée par le cylindre 4, et également entraînée en rotation par la pièce à usiner.

Figure 3-104 Tampon de flux à gorge annulaire
Figure 3-104 Tampon de flux à gorge annulaire

1 chariot
2 arbres
3-Disc
4 cylindres
Support à 5 emplacements
Rainure à 6 anneaux

(2) Tampon de flux à courroie

Le principe de fonctionnement est illustré à la figure 3-105 : la bande transporteuse remplie de flux exerce une pression sur la pièce sous l'action de la gravité ou d'un cylindre et est entraînée en rotation par la pièce. La figure 3-106 montre la structure d'un coussin de flux à courroie en cours d'utilisation. La bande transporteuse remplie de flux est pressée contre la pièce sous l'action du cylindre 4, et lorsque le corps cylindrique de la pièce tourne, il entraîne la bande en rotation.

Figure 3-105 Principe de fonctionnement du tampon de flux à bande
Figure 3-105 Principe de fonctionnement du tampon de flux à bande

1 cylindre
2-Flux
3-Bande transporteuse

Ses caractéristiques sont les suivantes : structure robuste, utilisation fiable, entretien pratique, épaisseur uniforme du flux, tension appropriée, flux ne se brisant pas facilement, contrôle aisé de la granularité, bonne perméabilité à l'air, mais le flux a tendance à tomber sur le sol, mobilité limitée, ne convient pas aux espaces étroits, nécessite l'ajout manuel de flux.

Figure 3-106 Tampon de flux à courroie
Figure 3-106 Tampon de flux à courroie

1-Courroie
2-Flux
Structure à 3 tensions
4 cylindres
Engrenage à 5 vis sans fin

3. Tampon souple

Les tampons souples en résine thermodurcissable et en sable de quartz sont fixés à l'arrière de la soudure à l'aide d'un ruban adhésif ou pressés contre l'élément soudé à l'aide de pinces magnétiques, comme le montre la figure 3-107. En raison de leur petite taille, ils conviennent pour les soudures droites et courbes (y compris les soudures circonférentielles) dans les zones étroites.

Figure 3-107 Coussinet souple
Figure 3-107 Coussinet souple

1-Papier d'isolation plastifié
2-Bande adhésive double face
3-Ruban en fibre de verre
4-Coussin de sable de quartz en résine thermodurcissable
5-Tampon de boue d'amiante
6-Film thermorétractable
7-Doublure en papier ondulé

Lorsque l'espace entre les rainures est inférieur à 3 mm et que le bord émoussé est inférieur à 2 mm, le soudage d'une seule face et la formation d'une double face peuvent être assurés. L'inconvénient est que des particules métalliques d'une certaine composition d'alliage doivent être introduites dans la rainure pendant l'utilisation, et que le processus de fabrication du coussinet souple est complexe.

4. Tampon de flux à hélice hélicoïdale

Elle peut être divisée en deux types : horizontale et verticale :

(1) Hélice hélicoïdale horizontale de type Flux Pad

Il utilise principalement l'hélice en spirale pour pousser le flux vers la surface de la pièce soudée et permet au flux de circuler automatiquement. En cours d'utilisation, le mécanisme de transmission par levage peut être utilisé pour ajuster la hauteur du tampon de flux afin d'assurer un bon contact avec la surface de la pièce soudée.

(2) hélice verticale en spirale de type Flux Pad

Son principe de fonctionnement est le même que celui du type horizontal, à la différence que l'hélice hélicoïdale verticale est installée verticalement et que le flux non fondu revient par son propre poids. Parmi ses avantages, citons la souplesse de mouvement, la réduction du travail des ouvriers qui pellettent le flux et le maintien d'une pression de contact appropriée entre la plaque de flux et la surface de l'élément soudé. L'inconvénient est que la structure est plus complexe, que le mécanisme de transmission nécessite une bonne étanchéité et que le flux est susceptible de se briser.

5. Tampon de flux thermodurcissable

La structure de la plaque de flux thermodurcissable est illustrée à la figure 3-108. Le tampon de flux thermodurcissable mesure environ 600 mm de long et est fixé au fond de la soudure à l'aide de fixations magnétiques. Ce type de tampon est très flexible, présente une bonne conformité, est sûr et pratique, et facile à stocker.

Figure 3-108 Tampon de flux thermodurcissable
Figure 3-108 Tampon de flux thermodurcissable

1-Bande adhésive double face
2-Film thermorétractable
3. Tissu en fibre de verre
4-Flux thermodurcissable
5-Toile d'amiante
6-Coussinets élastiques

V. Dispositif de distribution et de récupération du flux

Au cours du processus de soudage à l'arc submergé, il est nécessaire d'acheminer continuellement le flux vers la zone de soudage, et le flux non fondu après le soudage doit être récupéré et réutilisé, ce qui nécessite un dispositif d'acheminement et de récupération du flux.

Selon les besoins de la production, la distribution et la récupération du flux peuvent être combinées pour former un système de circulation, fonctionnant simultanément pendant le soudage, permettant au flux d'être récupéré en continu et renvoyé pour utilisation. Les deux peuvent également être séparés, ce qui signifie que le dispositif de distribution du flux et le dispositif de récupération peuvent fonctionner indépendamment l'un de l'autre.

1. Système de circulation des flux

(1) Système de circulation à flux fixe

La figure 3-109 représente un système de circulation de flux pour une machine à souder des tuyaux en spirale. Le flux tombe par gravité et, après avoir été récupéré par l'élévateur à godets 2, il est réintroduit dans la trémie de flux 1 en vue d'une utilisation ultérieure.

Figure 3-109 Machine à souder les tuyaux en spirale Système de circulation du flux
Figure 3-109 Machine à souder les tuyaux en spirale Système de circulation du flux

Trémie à 1 flux
Élévateur à 2 godets
Réservoir à 3 flux
4-Slag Outlet
5 écrans
Couteau pour l'enlèvement des scories (6)
7-Tube à souder (tube en spirale)

(2) Système de circulation de flux mobile

La figure 3-110 représente un système mobile de circulation du flux, dans lequel le dispositif de distribution et de récupération du flux est installé sur la tête de soudage 5 et se déplace avec le chariot de soudage (ou le bras télescopique du manipulateur de soudage). Pendant le fonctionnement, le flux est transporté du réservoir de stockage 3 par le conduit 4 jusqu'à l'avant de l'arc, et le flux non fusionné est récupéré par le tube d'aspiration 1 à environ 300 mm de l'arc, puis il retourne dans le réservoir de stockage 3 par le conduit 2.

Figure 3-110 Système de circulation du flux mobile
Figure 3-110 Système de circulation du flux mobile

1-Tube d'aspiration
2, 4-conduits
3-Réservoir de stockage
5 têtes (chariot)

2. Dispositif de récupération du flux

La plupart des dispositifs de récupération de flux utilisent une méthode d'aspiration pour aspirer le flux dans le réservoir de stockage. Les sources d'énergie de ces dispositifs sont électriques et pneumatiques, le pneumatique étant le plus couramment utilisé.

(1) Dispositif de récupération de flux à aspiration électrique

Le dispositif électrique de récupération de flux illustré à la figure 3-111 utilise un ventilateur centrifuge électrique pour créer une pression négative à l'intérieur du réservoir de flux, attirant le flux dans le réservoir avec le flux d'air. L'avantage est qu'il a une forte puissance d'aspiration, adaptée à la récupération sur de longues distances, et que le flux n'entre pas en contact avec l'air comprimé et n'est donc pas contaminé.

Cependant, le flux peut se briser et les parois internes de l'équipement peuvent s'user. S'il est utilisé en même temps pour le transport, la distance de transport est courte en raison de la pression négative à l'intérieur du réservoir.

Figure 3-111 Dispositif de récupération de flux à aspiration électrique
Figure 3-111 Dispositif de récupération de flux à aspiration électrique

1-Tige vibrante
2-Sac filtrant pour la poussière
3-Partition
4- Déflecteur en caoutchouc résistant à la chaleur
5-Tuyau et buse
Sortie à 6 flux

(2) Dispositif de récupération du flux d'aspiration pneumatique

Comme le montre la figure 3-112, il s'agit d'un dispositif pneumatique de récupération de flux. Il utilise le flux d'air éjecté de la buse supérieure de Laval pour créer une pression négative à l'intérieur du réservoir de flux scellé, et le flux est transporté dans le réservoir de stockage par le flux d'air.

Figure 3-112 Dispositif de récupération du flux d'aspiration pneumatique
Figure 3-112 Dispositif de récupération du flux d'aspiration pneumatique

1-Filtre à mailles en cuivre
Tube d'aspiration à 2 flux
3-Accès à l'air comprimé
4-Tube d'injection
5-buses
6-Tube isotherme
7-Tube d'expansion
8-Sortie d'air comprimé
9-Tube de déverrouillage

Le flux n'entre pas en contact avec l'air comprimé et n'est pas contaminé. Cependant, le flux subit également une fragmentation et provoque l'usure des parois internes. Ce dispositif a une structure simple, une récupération complète du flux, et l'utilisation de l'air comprimé de l'usine est très pratique. S'il est utilisé pour le transport en même temps, en raison de la pression négative du transport et de la courte distance, il peut être monté directement sur la machine à souder.

(3) Dispositif de récupération de flux de type mixte

Comme le montre la figure 3-113, le dispositif de récupération de flux de type mixte se compose d'un recycleur à aspiration et d'un convoyeur à pression positive. Lorsque la vanne pneumatique 3 est ouverte, le flux dans le recycleur tombe dans le convoyeur. Ainsi, le flux peut être récupéré en continu et transporté périodiquement, ce qui permet d'unifier la récupération et le transport. Comme le réservoir est transporté sous pression positive, le transport est fiable, convient à de plus longues distances et est mieux adapté aux situations fixes.

Figure 3-113 Dispositif de récupération de flux de type mixte
Figure 3-113 Dispositif de récupération de flux de type mixte

1-Injecteur
2-Récupérateur
Valve 3-Air
4-Convoyeur

3. Dispositif de distribution de flux

Le dispositif de distribution de flux est un dispositif spécialisé pour le transport à longue distance. Son principe de fonctionnement est illustré à la figure 3-114. Lorsque l'air comprimé pénètre dans la partie supérieure du convoyeur par le tuyau d'admission et le détendeur de pression 1, il met sous pression le flux dans le cylindre de flux et fait circuler le flux avec l'air comprimé dans la canalisation jusqu'à l'entonnoir de flux de la machine à souder ou directement jusqu'au pistolet de soudage semi-automatique. À ce stade, le flux tombe et l'air s'échappe par la sortie supérieure.

Figure 3-114 Convoyeur de flux
Figure 3-114 Convoyeur de flux

1-Tuyau d'admission et réducteur de pression
Couvercle de cylindre à 2 flux
3-Joint
Entrée à 4 flux
Sortie à 5 flux
Booster d'extrémité à 6 tubes

Pour rendre la distribution de flux plus fiable, un amplificateur peut être installé à la sortie du cylindre de flux. Lorsque la distance de distribution est longue, un amplificateur peut également être installé sur la canalisation de distribution pour surmonter les frottements de la canalisation.

Lors de l'utilisation d'air comprimé pour le transport de flux, il est nécessaire d'installer un séparateur air-eau pour éliminer l'eau et l'huile dans l'air comprimé.

La figure 3-115 montre la structure d'un dispositif de distribution de flux typique. Lorsque le diamètre du tuyau de sortie D = 21,25 mm, prendre a = 16 mm, d 1 =22mm, d c =8mm, convient aux particules de flux plus grossières ; lorsque les particules de flux ne dépassent pas 2,5mm, D peut être réduit à 16mm ; lorsqu'elles sont inférieures à 1,5mm, D peut être de 13mm, et les autres dimensions sont réduites en conséquence.

Figure 3 - Dispositif d'administration de flux typique
Figure 3 - Dispositif d'administration de flux typique
Demande de devis gratuit
Formulaire de contact

Derniers messages
Restez au courant des nouveautés et des contenus passionnants sur divers sujets, y compris des conseils utiles.
Parler à un expert
Nous contacter
Nos ingénieurs commerciaux sont à votre disposition pour répondre à toutes vos questions et vous fournir rapidement un devis adapté à vos besoins.

Demande de devis personnalisé

Formulaire de contact

Demande de devis personnalisé
Obtenez un devis personnalisé adapté à vos besoins uniques en matière d'usinage.
© 2024 Artizono. Tous droits réservés.
Obtenir un devis gratuit
Vous recevrez une réponse d'un expert dans les 24 heures.
Formulaire de contact